Marie-Noëlle Gougeon est née à Pierre-Bénite où sa famille s’est installée à la fin du XVIIIème siècle, travaillant la terre.

Enseignante, puis journaliste, elle s’est attachée à raconter l’histoire de son village natal.

 

Après l’écriture d’un premier ouvrage, «Et nous, nous ne l’embrasserons plus » où elle racontait la guerre de 14-18, à l'arrière,  à partir de la correspondance de ses grands-parents, elle a entrepris en 2015, de plonger dans l’histoire de cette commune : Pierre-Bénite, au nom évocateur.

 

A partir d’archives familiales mais aussi de nombreuses recherches personnelles, elle a ainsi pu découvrir toute la richesse de cette ville, les manufactures et les industries des bords du fleuve, les vignes puis les jardins qui ont fait sa renommée, enfin les aménagements  et l'urbanisation qui ont bouleversé son lien au fleuve et à la terre. D’où le titre de l’ouvrage :

« Pierre-Bénite, de la Terre au Fleuve, une mémoire engloutie ».

Aujourd'hui, elle poursuit l'écriture d'ouvrages, la tenue de conférences  et  la réalisation d'expositions  en lien avec des sujets patrimoniaux et historiques.

DSC_7218 - Copie - Copie (2).JPG